Comment financer l’achat d’un bateau ?

Plusieurs modes de financement permettent d’acheter un bateau. Parmi ceux-ci, on note l’emprunt hypothécaire, le prêt personnel, le leasing nautique et le rending nautique. L’acheteur a le choix entre prendre un crédit bancaire ou souscrire à la LOA. Toutefois, avant de choisir une option, il est recommandé d’évaluer ses avantages. Il faut également respecter les conditions nécessaires pour profiter de ceux-ci. Après avoir trouvé l’aide appropriée, il suffit généralement de remplir une fiche afin d’être contacté pour les formalités d’usage. 

Profiter d’une hypothèque nautique

L’hypothèque nautique permet d’acquérir un navire en payant par mois. L’établissement bancaire sollicité accorde au propriétaire la possibilité d’utiliser son bien comme garantie. De ce fait, il peut le saisir si les mensualités ne sont pas remboursées à temps. Son aide peut, pour ainsi dire, couvrir 75 % au plus du coût du bateau. Il arrive que le prêt tienne jusqu’à 15 ans. De même, l’Euribor représente son taux de référence. Cependant, plusieurs frais sont rattachés à cette forme de financement. Il s’agit du prix de l’expertise, des dépenses pour le notaire et les commissions. Ceci dit, pour souscrire un crédit bateau, il faut se faire accompagner par des personnes fiables.

Négocier un prêt personnel 

Il est conseillé de prendre un crédit personnel lorsque le navire vaut moins de 35.000 €. L’acheteur peut le négocier avec une banque ou une structure qui travaille avec le marchand. De plus, ces deux entités financières proposent pour ce type de financement une couverture de 100 %. En d’autres termes, elles remettent la totalité du prix d’achat. Elles permettent d’acheter le bateau sans l’hypothéquer. Néanmoins, il faut être en mesure de prendre en charge le taux d’intérêt qui est plus important que celui du prêt par hypothèque. En conséquence, ce crédit bancaire est assez onéreux. Additionné au budget pour l’amélioration, les réparations ou l’entretien du navire, il peut considérablement amplifier la dépense globale pour ce projet d’acquisition. 

Opter pour un leasing nautique

Le leasing nautique aide la plupart des personnes qui projettent d’acheter un bateau de plaisance. Il renvoie principalement à la Location avec Option d’Achat qui permet de conclure progressivement la transaction. Le bien peut être neuf ou d’occasion, mesurer plus de 6,50 m, être homologué et posséder des outils de sécurité. Ce mode de financement consiste pour une banque à acquérir un bateau pour le louer à son futur propriétaire. En bref, c’est un accord de location qui débouche sur un achat. Les paiements se font chaque mois jusqu’au délai imposé dans ce document. Il peut aller de 2 à 10 ans selon l’Euribor. En outre, pour devenir propriétaire, il est nécessaire de valider l’option d’achat en effectuant le dépôt de garantie. 

S’orienter vers un renting nautique

Pour posséder un bateau neuf de petite taille à petit prix, il faut se renseigner sur les avantages du renting nautique. Il prend en charge les coûts de l’amarrage et de l’assurance. Il adopte aussi le principe de location comme le leasing. Il permet de choisir entre le loyer linéaire, dégressif ou par paliers. Ce moyen de financement exige la paie du carburant et du service. Le contrat qu’il présente peut durer 6 mois et avoir un taux d’intérêt régulier. Quel que soit le type de prêt choisi, il est impératif de s’assurer que le navire ne soit pas sous le coup d’un crédit non-remboursé. Dans le même sens, il faut réclamer tous les documents indispensables pour naviguer.

Rédigé par
Plus d'articles de Typad
C’est l’accessoire qui fait l’homme !
Lorsqu’on parle de mode, sachez que d’une manière générale, porter de beaux...
Lire la suite