Comment sortir d’une crise financière ?

À l’instar des crises mondiales, les personnes souffrent aussi de crises financières personnelles qui se déchaînent pour plusieurs raisons : chômage, divorce, faillite, urgences médicales ou toute situation dans laquelle la stabilité est menacée. Quelle que soit la cause, les conséquences sont généralement similaires : stress émotionnel, confusion, perte de contrôle et de confiance. Dans ce guide, nous allons aborder divers facteurs qui conduisent à des crises financières personnelles et nous vous donnerons des conseils pour les éviter et surtout pour sortir du rouge.

Qu’est-ce que le stress financier ?

Personne n’aime avoir l’impression d’être fauché. C’est un état perpétuel d’anxiété qui engendre la vie au jour le jour et avec des nombres dans la tête fixés par des échéances et des dettes. Le stress financier est un état de tension physique et émotionnel qui, s’il n’est pas contrôlé à temps, nuit même à la santé.

C’est si grave que cela affecte aussi les performances professionnelles des individus. Pourtant, il existe des solutions pour sortir du stress financier comme le rachat de crédit proposé par des organismes comme Empruntis.com.

Le rachat de crédit permet de regrouper plusieurs dettes pour ne payer qu’une seule mensualité. Le montant de cette mensualité est diminué pour permettre à l’emprunteur de profiter d’un plus grand reste à vivre et donc pour améliorer son quotidien.

Qu’est-ce qui provoque le stress financier ?

Il est important de comprendre la racine de ce problème. Voici les raisons qui poussent les personnes à souffrir d’une crise financière personnelle.

Absence de budget personnel

Le manque de budget personnel est l’une des causes qui peuvent conduire à vivre des difficultés économiques. Si vous ne visualisez pas clairement l’état de vos finances et ne connaissez pas l’origine de vos revenus, cela complique vos décisions et vous rend vulnérable.

Dettes incontrôlées

Devoir de l’argent que vous n’avez pas pour accéder à un bien ou un service n’est pas nécessairement mauvais quand vous êtes certain que vous pouvez couvrir la dette dans un laps de temps donné. Le vrai problème se pose lorsque vous n’avez pas la capacité de payer et que vous empruntez pour annuler votre dette. Dans ce cas, vous êtes face à un cas évident de surendettement.

Perte d’emploi

Il ne fait aucun doute que la sécurité de l’emploi est l’une des bases les plus importantes pour toute personne, car non seulement l’emploi donne un sens, mais il permet aussi de prendre des décisions à l’avenir, comme demander un crédit ou investir dans un produit financier.

La stabilité du travail ne profite pas seulement à votre état émotionnel et votre situation financière. C’est aussi une variable importante que les institutions financières considèrent pour prêter de l’argent. C’est pourquoi les périodes de cessation de service dans votre dossier financier sont un facteur de risque.

Absence de fonds d’urgence

Il y a des événements imprévisibles qui peuvent affecter vos finances personnelles, comme un accident, un changement de domicile ou le chômage. Pour faire face et réduire l’incertitude que ce genre de situation génère dans vos émotions et votre poche, vous devez avoir un fond d’urgence.

Comment éviter le stress financier ?

Les conseils qui suivent vont vous permettre à la fois de sortir de votre crise financière et d’éviter de replonger dans ce stress financier.

Se tenir informé

L’éducation financière est essentielle pour éviter la faillite personnelle. C’est un processus par lequel les individus développent les compétences nécessaires pour prendre des décisions éclairées pour améliorer leur bien-être financier.

Planifier

En finance, quand on parle de planification, on parle de budget. Pour cela, organisez vos revenus et vos dépenses de sorte que vous ne manquiez jamais de liquidités, même pendant les périodes difficiles. La meilleure façon de le faire est de suivre le schéma « 70-30 ».

Vous devez affecter 70% de vos revenus pour couvrir les dépenses de base et les 30% restants doivent être divisés en parts égales, entre épargne, paiement de dettes et divertissement. Notez que de toutes les dépenses que vous avez au cours de l’année, certaines sont plus récurrentes et importantes que d’autres.

Faire des économies

Puisque nous parlons d’améliorer vos habitudes, une qui ne peut pas manquer dans vos bonnes pratiques financières est l’épargne. Le plus important, ce n’est pas la quantité, mais la constance. Une fois que vous aurez pris l’habitude, vous remarquerez que vous apprécierez même de garder une partie de votre argent.

L’idée est que votre compte d’épargne contienne l’équivalent de trois à six mois de votre salaire. De cette façon, en cas de licenciement, vous serez couvert pendant un certain temps pendant que vous cherchez un nouveau travail.

Éviter les dettes inutiles

Quand plus de 30% de vos revenus vont payer des dettes, cela signifie que vous êtes surendetté. Si c’est votre cas, nous vous donnons les clés pour briser ce cercle vicieux. La première chose que vous devez faire est de prendre conscience de vos droits et obligations en tant que débiteur.

Maintenant, mettez-vous au travail pour vous sortir de vos dettes avec ce guide. Rappelez-vous que vous pouvez toujours rectifier le chemin, mais ce que vous ne devez pas faire c’est de contracter une nouvelle dette pour sortir des autres. Vous pouvez utiliser plutôt la solution du rachat de crédit que nous avons présenté plus haut dans cet article. Le regroupement de crédits permet de sortir du surendettement (à condition de ne pas contracter plus de dettes par la suite évidemment).

Se constituer un fonds d’urgence

Économiser de l’argent pour les urgences est aussi pertinent et réalisable que d’économiser pour atteindre un but particulier comme acheter une voiture ou partir en voyage à la fin de l’année. Affectez alors un pourcentage de vos revenus qui vous protégera en cas d’imprévu : l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille, être victime d’un délit ou d’un accident, contracter une maladie catastrophique. Pendant que vous contribuez à ce fonds, vous ne devez toucher cet argent qu’en cas d’urgence.

En conclusion, une crise économique personnelle peut être évitée lorsque vous changez vos habitudes et adoptez de bonnes pratiques financières. Gérez votre argent de manière responsable avec un budget organisé, habituez-vous à épargner, évitez les dettes inutiles et alimentez un fonds d’urgence. De cette façon, vous créerez un environnement financier sûr pour vous et les vôtres !

Rédigé par
Plus d'articles de Typad
Comment manger bio sans se ruiner
De façon générale, l’alimentation saine est garante de la bonne santé du...
Lire la suite