Et si on optait pour un mode de vie vegan ?

Remplacer les saveurs, les textures et la nutrition de la viande, de la volaille, du poisson et des fruits de mer est l’un des principaux défis à relever pour commencer un mode de vie vegan. Réduire graduellement votre consommation de ces aliments tout en remplaçant les aliments végétariens similaires sur le plan nutritionnel peut faciliter votre transition de la consommation de viande au végétarisme pur. Mais bien que les défis de ce mode de vie ne se limitent pas à l’abstention de chair animale, les avantages nutritionnels l’emportent sur les coûts minimaux.

Semi-végétarien

Le régime semi-végétarien, aussi connu sous le nom de flexitarianisme, est en pleine croissance. Il n’y a pas de définition précise à ce régime. Il s’agit généralement de manger au moins un repas végétarien par semaine. Introduire des repas végétariens et des journées végétariennes entières dans votre alimentation est un bon premier pas vers le végétarisme.

Cela aide également à vous sentir progressivement à l’aise pour remplacer la viande par des sources de protéines végétales. Il est de même recommandé de manger une variété de sources de protéines chaque jour. Ce premier pas vers le végétarisme est donc un excellent moyen d’améliorer immédiatement votre alimentation.

Pesco-végétarien

Les directives diététiques stipulent la substitution de la viande par du poisson et des fruits de mer. Et cela deux fois par semaine. Remplacer toute la viande et la volaille par du poisson et des fruits de mer permet de parvenir à un régime semi-végétarien. De plus, il s’agit de votre deuxième étape vers l’adoption d’un régime entièrement végétarien.

Puisqu’il reste plus qu’un seul groupe d’aliments d’origine animale dans votre assiette, vous pouvez maintenant laisser tomber l’étiquette « semi-végétarien ». Vous pouvez à ce stade vous identifier en tant que « pescetarien » ou « pesco-végétarien ». Cette étape a l’avantage supplémentaire de réduire votre apport en matières grasses et en calories. En effet, les sources de protéines végétales et de poisson sont généralement plus maigres que la viande et la volaille.

Végétarien

Une fois que vous serez à l’aise avec le fait de ne plus manger de viande ou de volaille, vous devriez commencer à bannir le poisson et les fruits de mer de votre alimentation.

Une façon facile d’y parvenir est de vous en abstenir, au moins, une fois par semaine. Cependant, vous pouvez progresser plus rapidement. Pour cela, vous assurez de continuer à manger des sources de tous les nutriments essentiels. Assurez-vous à ne pas éliminer simultanément certains acides gras essentiels et acides aminés de votre alimentation. Remplacez le poisson et les fruits de mer par des nutriments de sources végétales.

Enfin, comme le végétarisme est un processus d’apprentissage et de découverte tout au long de la vie, ne vous découragez pas si vous consommez accidentellement ces produits. Prenez-les plutôt comme une expérience d’apprentissage vers une alimentation entièrement végétale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *