Connaissez-vous le processus de fabrication du jean que vous portez souvent ?

Combien de paires de jeans avez-vous dans votre dressing ? Combien ont-ils coûté et combien de temps pensez-vous les porter ? Que ferez-vous d’eux lorsqu’ils ne seront plus en état d’être portés ? Nous pouvons nous poser de nombreuses questions sur la consommation et le recyclage de produits textiles. Mais d’abord, examinons les processus nécessaires à la fabrication d’un jean.

Le traitement du coton

Les jeans en denim sont principalement faits de coton, une fibre d’apparence pure et entièrement naturelle à base de plantes. Le coton est une plante cultivée dans le monde entier. 75 % proviennent de Chine, de l’Inde, des États-Unis, du Pakistan et du Brésil. En raison de la forte demande, le coton est souvent appelé « or blanc ».

Une paire de jeans consomme en moyenne jusqu’à 3 781 litres d’eau sur l’ensemble de son cycle de vie. 70% de cette eau précieuse est utilisée uniquement pour la culture du coton. La plupart est cultivé dans des régions arides, dépendant d’un approvisionnement en eau souterraine pour l’irrigation.

Après la récolte, les boules de coton sont traitées pour éliminer toute contamination (saleté, brindilles, matières non organiques) et transformées en fibres brut. Ces dernières sont ensuite tournées en fil et passent par un procédé de teinture à l’indigo durant lequel ils sont trempés dans des cuves de produits chimiques et de colorants à base d’eau. Ces fils sont alors utilisés pour la confection de rouleaux de tissu en denim. Les rouleaux sont de nouveau rincés et traités avec un procédé de finition.

De la fabrication au recyclage

Le tissu brut est fin prêt à être coupé et cousu en vêtements. Si l’on en prend soin, un jean de bonne qualité devrait durer environ trois à cinq ans avec un usage régulier et un lavage en machine réduit. Le denim développe du caractère au fur et à mesure que vous le frottez. Puis, si vous évitez de trop laver vos jeans, ils deviendront plus authentiques avec l’âge.

Le recyclage du denim et des textiles est le seul moyen de boucler le cycle de vie linéaire des vêtements. Certaines marques ont cependant mis au point des façons novatrices de recycler les vieux jeans pour en faire de nouveaux vêtements.

En supprimant le processus agricole, les jeans fabriqués avec au moins 15 % de coton recyclé économisent autant d’eau que l’ensemble du processus de fabrication. Cependant, la consommation réelle d’eau ne peut être déterminée qu’au fur et à mesure que le consommateur lavera son jean tout au long de son utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *